San Remo 1930 : Championnat du Monde d’Echecs

Au début du XXe siècle, la ville de San Remo jouissait d’un développement continu du tourisme, né le siècle précédent, grâce au magnifique climat et à sa position géographique enviable.

Le nom de la Cité des Fleurs commença à se faire connaître comme étant une des destinations favorites de la noblesse européenne et des personnalités célèbres attirées par la Riviera principalement pour le Casino municipal, siège régulier d’importants évènements mondains et internationaux dans ces années-là.

 

Le premier tournoi international d’échecs organisé en Italie se déroula à Sanremo en 1911, à l’occasion de l’anniversaire des 50 ans de l’Unité italienne, et vit se dérouler aussi bien un tournoi masculin que féminin. L’ “Italia Scacchistica”, née cette même année, fit savoir la nouvelle : le Suisse d’origine tchèque Hans Fahrny remporta le tournoi (avec un score de 7.5 sur 10, invaincu), devant Moissei Lowtzky de Lipsia, avec 7 points, et le Hongrois Leo Forgacs avec 6.5, lui aussi invaincu.

En parallèle de cette manifestation, un tournoi féminin fut organisé et accueillit 9 joueuses. Le podium fut entièrement anglais : Miss Kate Finn remporta le tournoi, suivie à la deuxième place par Miss Cotton, appelée parfois Selma parfois Helen, également de Londres, puis de Miss Rentoul de Kensington, à la troisième place. La comtesse Fossati de Turin représenta l’Italie.

 

En 1930, du 16 janvier au 4 février, se déroula le Championnat du Monde d’Echecs à San Remo, suscitant un grand intérêt et demeurant, quatre-vingts ans plus tard, la plus grande compétition d’échecs jamais organisée en Italie.

La plupart des participants étaient les meilleurs joueurs d’échecs de l’époque s’étant réunis dans la cité matuzienne pour se disputer le titre.

Les 120 parties furent jouées par des joueurs du calibre d’Alexander Alekhine, Akiba Rubinstein, Edgar Colle, Hans Kmoch, Mario Monticelli et bien d’autres ; des noms qui, pour tous les passionnés d’échecs, représentent le meilleur de la scène mondiale de tous les temps. Les salles du Casino de San Remo constituaient le lieu de dispute des rencontres durant la journée tandis que, la nuit, les salles de jeux se transformaient en pistes de danse pour de fabuleuses soirées dansantes. 

Le tournoi fut remporté par Alexander Alekhine, déjà Champion du Monde xx, un joueur d’échecs de très haut niveau qui parvint à remporter 14 victoires sur 15 parties disputées et repartit avec la somme de 10 000 lires offerte en récompense. Alekhine conserva le titre de 1927 à 1935.

A l’époque, l’importance de l’évènement fut telle que le nom de San Remo fut placé en tête du monde des échecs international, tandis que le souvenir du tournoi résiste au passage des décennies à tel point que les parties alors jouées à cette occasion sont devenues des classiques de la littérature mondiale des échecs et sont encore étudiées dans les moindres détails par de nombreux joueurs d’échecs.

Email
Print